Hémodialyse en unité de soins

L'hémodialyse est une technique de suppléance rénale utilisée chez les personnes dont les reins sont défaillants ou ont cessé de fonctionner. Elle consiste, par le biais d'un rein artificiel (dialyseur), à épurer le sang et à éliminer l'eau en excès par des échanges entre le sang et un liquide (dialysat). Pour être réalisée, l'hémodialyse nécessite un circuit extracorporel sanguin.

Habituellement, le patient effectue trois séances de dialyse par semaine d'une durée de 4 à 5 heures.

 

 

Centre d'hémodialyse

 

Le centre d'hémodialyse prend principalement en charge des patients traités par hémodialyse périodique, dont l'état de santé nécessite au cours de la séance la présence permanente d'un médecin néphrologue.

 

Le centre se situe au sein d'un établissement de santé permettant, si besoin, l'hospitalisation à temps complet du patient dans des lits de médecine ou éventuellement de chirurgie.

 

Tous les actes de soins nécessaires à la réalisation de chaque séance de traitement des patients hémodialysés en centre sont accomplis par l'équipe de personnel soignant. Cette équipe, dirigée par un cadre infirmier, assure la présence permanente en cours de séance d'au moins un infirmier ou une infirmière pour quatre patients et un aide-soignant ou une aide-soignante pour huit patients.

 

En dehors des heures d'ouverture, une astreinte est assurée par un médecin néphrologue du centre et par un infirmier ou une infirmière de l'équipe de personnel soignant.

 

 

Unité de dialyse médicalisée

 

L'unité de dialyse médicalisée accueille des patients qui nécessitent une présence médicale non continue pendant la séance de traitement.

 

L'unité de dialyse médicalisée fonctionne avec le concours d'une équipe de médecins néphrologues. Elle assure, selon le besoin médical du patient, la visite d'un néphrologue une à trois fois par semaine au cours de la séance.

 

Tous les actes nécessaires à la réalisation de chaque séance de traitement par hémodialyse sont accomplis par l'équipe de personnel soignant. Cette équipe est en effectif suffisant pour assurer la présence permanente, en cours de séance, d'au moins un infirmier ou une infirmière pour quatre patients.

 

 

Unité d'autodialyse

 

L'hémodialyse en unité d'autodialyse s'exerce en autodialyse dite simple ou assistée. L'autodialyse dite simple est offerte à des patients formés à l'hémodialyse, en mesure d'assurer eux-mêmes tous les gestes nécessaires à leur traitement. L'autodialyse assistée est offerte à des patients formés à l'hémodialyse, mais qui requièrent l'assistance d'un infirmier ou d'une infirmière pour certains gestes.

 

L'unité d'autodialyse fonctionne avec le concours de médecins néphrologues qui assurent à chaque patient traité une visite, en cours de séance, au moins une fois par trimestre en autodialyse simple et au moins une fois par mois en autodialyse assistée.

 

L'unité d'autodialyse simple dispose au minimum, en permanence en cours de séance, d'un infirmier ou d'une infirmière pour huit patients. L'unité d'autodialyse assistée dispose d'un infirmier ou d'une infirmière pour six patients.

hémodialyse à domicile

L'hémodialyse à domicile est offerte à un patient, formé à l'hémodialyse, en mesure d'assurer couramment tous les gestes nécessaires à son traitement, en présence d'une personne de son entourage, qui peut lui prêter assistance.

 

Le domicile ou le lieu de résidence du patient doit être adapté à la pratique de l'hémodialyse dans des conditions suffisantes de sécurité et de confort.

 

La mise en oeuvre de l'hémodialyse à domicile est gérée par un établissement de santé. Cet établissement installe, au domicile du patient, un générateur d'hémodialyse et un système produisant de l'eau pour hémodialyse qu'il prend en charge. Il fournit également les médicaments et produits directement liés à la réalisation du traitement par hémodialyse.

 

L'établissement de santé s'assure le concours d'une équipe de médecins néphrologues.

Dialyse péritonéale à domicile

La dialyse péritonéale consiste également à épurer le sang et à éliminer l'eau en excès de l'organisme. Elle fonctionne selon le même principe que l'hémodialyse, sauf que le sang est purifié dans la cavité abdominale par l'intermédiaire du péritoine et non par le biais du dialyseur.

 

La dialyse péritonéale est réalisée à domicile ou sur le lieu de résidence du patient. Il doit être adapté à la pratique de la dialyse péritonéale dans des conditions suffisantes de sécurité et de confort.

 

Lorsque l'état du patient requiert l'aide d'une tierce personne qui ne peut être trouvée dans l'entourage habituel du patient, il est fait appel à un infirmier ou à une infirmière. Le patient et la tierce personne sont formés à la dialyse péritonéale.

 

L'établissement de santé prend en charge et installe, au domicile du patient, l'équipement nécessaire à la pratique de la dialyse péritonéale. Il fournit également les médicaments et produits directement liés à la réalisation de la dialyse.

 

L'établissement s'assure le concours d'une équipe de médecins néphrologues.